X
No. Réf. Prix Qté Actions
1
OU
Sélectionnez un fichier CSV qui contient les références et quantités à ajouter au panier. Téléchargez un fichier exemple.Téléchargez un fichier CSV exemple

Un milieu de culture est une préparation utilisé en microbiologie, avec divers composants qui reproduisent un environnement propice au développement de micro-organismes (levures, bactéries, moisissures, cellules). Il existe une grande variété de milieux de culture qui sont utilisés pour produire, conserver, isoler ou identifier certains micro-organismes.

 

Grilleview Listeview Simpleview

Voir 10 - 18 sur 1849 résulats

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. . . .
  5. 206

Grilleview Listeview Simpleview

Voir 10 - 18 sur 1849 résulats

Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. . . .
  5. 206

On retrouve 4 principaux types de milieux :

  • Les milieux standards qui permettent la croissance des micro-organismes sans besoin particulier, tel que PCA (Plate Count Agar), TSA (Tryptic Soy Agar) ou bouillon nutritif.
     
  • Les milieux enrichis sont caractérisés par l’ajout d’un composé particulier permettant la croissance de micro-organismes exigeant ce composé qui peut être du sang, du sérum, du jaune d’œuf, du lait …
     
  • Les milieux sélectifs permettent la croissance d’une espèce de micro-organismes et donc son isolement, tandis que les autres espèces sont inhibées. Un milieu de culture est rendu sélectif pour une espèce microbienne lorsque sont seules satisfaites les exigences nutritives et les conditions de développement particulières à cette espèce. Les principaux facteurs de sélection microbienne utilisés seuls ou en association sont : la température d'incubation, le pH du milieu, la faculté d'utiliser une source nutritive déterminée (azote, carbone, …) et la résistance à l'action bactéricide d'un antiseptique ou d'un antibiotique.
     
  • Les milieux de culture chromogènes permettent l’identification précise de micro-organismes par coloration des colonies. Le principe de ce milieu, repose sur la présence d'un ou plusieurs substrats chromogènes permettant la coloration des colonies à la suite de sa dégradation par des enzymes bactériennes spécifiques et de la libération du chromophore.

Les milieux de culture sont disponibles soit sous forme déshydratée en poudre ou prêt à l’emploi en bouillon ou gélose. Les milieux sont solidifiés grâce à la présence d’agar pour l’obtention d’une gélose, tandis que les bouillons n’en contiennent pas.

Milieux de culture déshydratés

Le format déshydraté assure une composition constante du milieu et un stockage simplifié, car il n’est pas nécessaire de le conserver réfrigéré.
Pour l’utilisation, il est nécessaire de le reconstituer en mélangeant la poudre avec un volume d’eau préconisé, l’homogénéiser, le dissoudre par chauffage et le répartir dans des flacons ou des tubes en verre en vue d’être stérilisé par autoclavage. Une fois refroidi, le milieu de culture peut être additionné d’un supplément qui ne supporte pas l’autoclavage, et ensuite il peut être distribué dans des tubes ou des boîtes de pétri.

Milieux de culture prêts à l’emploi

L’avantage du format prêt à l’emploi c’est qu’il n’y a pas de préparation préalable à réaliser, hormis la remise en surfusion pour liquéfier le milieu et le distribuer dans des tubes ou des boîtes de pétri. Par contre ce type de milieux possède une durée de conservation beaucoup plus courte que les milieux déshydratés et le stockage est plus complexe.

Agence de création de boutiques en ligne et de sites ecommerce pour les professionnels située à Nantes