X
No. Réf. Prix Qté Actions
1
OU
Sélectionnez un fichier CSV qui contient les références et quantités à ajouter au panier. Téléchargez un fichier exemple.Téléchargez un fichier CSV exemple

La mesure du pH est obtenue grâce au signal électrique émis par l’activité des ions H+, qui est lu entre une électrode en verre (de mesure) et une électrode de référence par un pH-mètre.

Grilleview Listeview Simpleview

Voir 433 - 435 sur 435 résulats

Page :
  1. 1
  2. . . .
  3. 47
  4. 48
  5. 49

Grilleview Listeview Simpleview

Voir 433 - 435 sur 435 résulats

Page :
  1. 1
  2. . . .
  3. 47
  4. 48
  5. 49

Aujourd’hui la plupart des électrodes sont combinées, elles réunissent en un seul corps l’électrode de référence et de mesure. Cependant, il existe toujours des électrodes séparées (ou demi-cellules) auxquelles il faut associer une électrode de référence.
Vous pouvez également retrouver des électrodes avec un capteur de température intégré, simplifiant ainsi les manipulations.

Les électrodes dites « intelligentes »

C’est une technologie développée par de nombreux fabricants et qui permet d’enregistrer des données dans la tête de l’électrode (le nom de l’électrode, le numéro de série, la date et l’historique de la calibration, le certificat de calibration initiale et la température maximale d’utilisation).

On distingue deux types d’électrodes, les électrodes analogiques et les électrodes digitales.
Les électrodes analogiques peuvent être « intelligentes », mais les électrodes digitales sont obligatoirement « intelligentes ».
Autre point important, les électrodes digitales ne peuvent utilisées sur des appareils de marques concurrentes.

Quelles sont les différentes caractéristiques des électrodes de pH ?

Dimensions de l’électrode :
Le diamètre et la longueur du corps de l'électrode dépendent de l'échantillon à mesurer. Le diamètre peut varier de 12mm à 1,7mm pour les plus petits volumes d’échantillons.

Forme de l'embout de l’électrode :

  • Electrode à embout à boule, pour les applications de routine en solution acqueuse ou non
  • Electrode à embout à pointe pour les électrodes de pénétration, recommandé pour les mesures de produits semi-solides, les émulsions, les applications en agro-alimentaire en général
  • Electrode à embout plat pour les mesures sur des surfaces ou sur la peau


Système de référence :
Il correspond à l'électrode de référence est peut être d'Ag/AgCl, à calomel 

 

Electrolyte de référence :
C’est la solution saline dans laquelle est immergée l’électrode de référence, il peut être sous 3 formes:

  • Liquide, souvent à base de KCl, il peut être renouvelé une fois écoulé, il s'agit d'électrode à remplissage
  • Gel, utilisé pour des électrodes à faible entretien, par contre il n'est pas renouvelable
  • Solide, constitué d'un polymère conducteur


Jonction :
C’est le passage entre l’électrolyte et l’échantillon, elle peut être en céramique, ouverte ou à manchon. 

Matière du corps de l’électrode :
En verre le plus souvent, mais peut aussi exister en plastique ou en inox. Attention la membrane (l'embout) de l'électrode sera toujours en verre !

Câble :
L'électrode peut posséder un câble moulé qui aura le plus généralement une connexion BNC ou DIN pour les signals analogiques. Lorsqu’il n’y a pas de câble, la connexion la plus retrouvée est S7.

Comment choisir une électrode de pH ?

Il faut connaître :

  • Le volume d’échantillon
  • La composition de l’échantillon
  • La température de l’échantillon
  • La viscosité de l’échantillon
  • La force ionique de l’échantillon
  • s'il y a des conditions particulières : forte température, fort pH, présence de solvants organiques


Pour les applications particulières ou si vous souhaitez vous assurer de votre choix, n’hésitez pas à contacter notre service technique.

Agence de création de boutiques en ligne et de sites ecommerce pour les professionnels située à Nantes